Monthly Archives: octobre 2017

Homme sans racine

« L’homme n’a pas de racines, il a des pieds. »*

Certaines personnes se battent pour un territoire qui n’a de valeur, dirait-on, que coupé des autres. Les Catalans rêvent d’un espace si petit qu’il ne pourrait être atteint par la complexité du monde. Mettre des frontières là où il n’y en avait pas. Comme si nous n’avions pas appris à affranchir les distances et à parler la langue de l’autre. J’évoque la Catalogne parce que l’actualité y pousse. Mais les mêmes discours indépendantistes s’entendent partout. Au nom de nos identités, nous devrions accepter que se réduisent nos territoires. Dans le même temps, d’autres personnes se battent contre les frontières. Seul un monde ouvert leur laisse une possibilité de survivre. Elles traversent des continent pour trouver le lieu où elles pourront se fixer, un temps fini ou infini. Car les hommes sont mouvants et fluides. La terre est creusé des larges chemins de leurs migrations incessantes, qu’à défaut, pour certains, de porter dans notre cœur, nous portons dans notre sang.

Seul un monde ouvert nous met en contact avec la complexité humaine.
Seul un monde ouvert nous enrichit.
Seul un monde ouvert peut être l’horizon géopolitique du monde.

pieds nus Pamukale« Nos racines ne sont pas dans notre enfance,
dans le sol natal, dans un lopin de terre,
dans la prairie enclose
où jouent les enfants de la maternelle.
Nos racines sont en chaque lieu
que nous avons un jour traversé.

Ainsi, comme le gratteron, croissons-nous
en nous agrippant ici et là.
Et ces chemins qui serpentent sans fin,
et ces forêts bleuissant dans le lointain
— sans parler des montagnes de nos rêves —,
les lieux étrangers et les noms étrangers,
deviennent nôtres et de nouveau étrangers.

(…) »
Karl Ristikivi. Le chemin de l’homme. Poésie. 1972.**Traduit de l’estonien par Jean-Pierre Minaudier

*Pascal Clerc, le vieux monde des indépendantistes catalans, 26 octobre 2017. http://geobuis.hypotheses.org/789#_ftnref1.
La citation est attribuée à Salman Rushdie
**http://www.litterature-estonienne.com/

Tagged , , , ,
Top